Cotisations des employés et des employeurs

<p>​​    ​</p>
Mes cotisations au RRMD
(1 min 24 s)
Quel est le taux de cotisation au RRMD et quel partage des coûts est fait entre mon employeur et moi ?

    Le Régime de rentes du Mouvement Desjardins est un régime de retraite à prestations déterminées qui tient compte du Régime de rentes du Québec (RRQ) ou du Régime de pensions du Canada (RPC) dans votre cotisation et dans la formule de calcul de votre rente.

    ​Comment le financement du Régime est-il partagé ?
    ​​​​

    L’ensemble des coûts du Régime est partagé entre les em​ployés et les employeurs à raison de 35 % par les employés et de 65 % par les employeurs.

    Quel est le taux de cotisation de l'employé ?​

    Le taux de cotisation en vigueur est de :
    5,90 % du salaire cotisable jusqu'à concurrence de 65 % du MGA + 9,30 % de l'excédent.


    * MGA: Maximum des gains admissibles au RRQ ou au RPC
    En 2023 : 65 % du MGA de 66 600 $ = 43 290 $
    À noter que le MGA est modifié généralement à tous les ans.

    Exemples de cotisations :

    Salaire
    Cotisation de l'employé
    en 2023
    (MGA 2023 = 66 600 $)
    ​30 000 $
    ​1 770 $
    40 000 $
    ​2 360 $
    ​50 000 $
    3 178 $​
    60 000 $
    ​4 108 $
    ​80 000 $
    ​5 968 $
    100 000 $
    ​7 828 $
    ​120 000 $
    ​9 688 $
    ​191 984 $ *
    ​16 382 $

    *Salaire maximum cotisable en 2023; celui-ci varie annuellement.


    Le taux de cotisation s'exprime en % du salaire cotisable. Quelle définition donne-t-on à salaire?

    Le salaire sur lequel vous devez cotiser correspond à votre rémunération régulière (salaire de base). Des cotisations doivent également être prélevées sur tout montant forfaitaire tenant lieu d'augmentation normale de salaire ou versé à titre d'augmentation rétroactive de salaire. Toute autre rémunération ne fait l'objet d'aucune cotisation. Ne sont donc pas inclus dans le salaire cotisable, par exemple, tout forfaitaire versé à titre d'augmentation spéciale, bonis, toute rémunération indirecte, les heures supplémentaires, la valeur d'une automobile.

    Si vous travaillez un nombre d'heures inférieur à la semaine normale de travail, vous devez cotiser sur votre salaire correspondant aux heures totales travaillées, mais à taux régulier. Le nombre d'heures cotisées ne peut être supérieur au nombre d'heures régulières que vous effectueriez si vous étiez un employé régulier à temps plein.