Régime de rentes du MD et REER

​​Quel lien existe-t-il entre le Régime de rentes du MD et ma cotisation à un REER ? 

Les lois fiscales tiennent compte de la rente que vous accumulez dans le RRMD (régime à prestations déterminés) pour établir la cotisation maximale déductible au titre d’un REER.​ 

Pour l’année 2019, un participant au Régime pourra généralement verser dans son REER :​ 

 

+

-

Droits inutilisés au titre des REER à la fin de 2018

18 % du revenu gagné* de 2018 ou maximum 26 500 $

Facteur d'équivalence (FE) de 2018 

 ​Le facteur d’équivalence qui paraît à la case 52 de votre T4 correspond à la valeur de la rente acquise dans l’année d’imposition dans le RRMD, c’est-à-dire :
FE = (9 X rente de l’année) - 600 $


1 Rentes de l'année (calculée avec le salaire 2018) = 675 $

Advenant la fin de participation au RRMD avant l’âge de 55 ans et le transfert de la valeur de votre rente dans un véhicule immobilisé, une vérification des facteurs d’équivalence (FE) est effectuée. Si le total des FE déclarés depuis 1990 est plus élevé que la valeur de la rente, un facteur d’équivalence rectifié (FER) est transmis à l’ex-participant, ce qui lui redonne des droits inutilisés dans son REER à compter de l’année de sa fin de participation. 

* Généralement, pour un employé du Mouvement Desjardins, la cotisation maximale à un REER pour l'année 2019 peut être évaluée selon son salaire de l'année 2018 s'il s'agit de son seul revenu gagné.